PYF à Nevers sur 10km & à Autun sur Triathlon

Un 10km à pieds (Nevers) et un triathlon M (Autun) en moins de 48h : check !

Ci dessous CR de Pierre-Yves :

Ce qui devait arriver arriva… très mal aux mollets le dimanche sur le triathlon et encore plus le lundi.

Mais surtout...

… ce que je retiens du week-end c’est que quand tu es persuadé que quelque chose de négatif va se produire ça se produit forcément –> j’ai bien tenté de plonger du ponton lors de la sortie à l’australienne à Autun en sachant pertinemment qu’il y avait au moins 9 chances sur 10 pour que je fasse rentrer de l’eau dans mes lunettes et ça n’a pas raté. Si une seconde photo avait été prise 10 secondes après vous m’auriez vu sur le dos en train de remettre mes lunettes en place ;-) !

Sinon pour reprendre dans l’ordre chronologique, presque trois semaines séparaient le triathlon de Cepoy du week-end du 23 au 25 mai avec donc au programme le 10km des foulées de Nevers à 19h50 le vendredi soir et le triathlon M d’Autun à 14h30 le dimanche. Programme ambitieux avec pour objectif principal les foulées de Nevers (juste parce que c’est la seule course de l’année où les copains et les collègues de boulot sont là). J’ai même poussé le vice jusqu’à faire deux séances de piste les deux semaines avant la course, une première pour moi ! Finalement patatra rien ne s’est déroulé comme prévu, tempête avant et pendant la course. Forme moyenne, panique à bord ou tout simplement pas le niveau, ce qui est sur c’est qu’alors que j’espérais pouvoir faire une petite moitié de course avec les frères Munyutu et Antoine De Wilde je commence à être lâché de quelques mètres après 2,5km avant explosion totale au 3ème km. 7 bornes à chercher un second souffle ensuite, je ne le retrouverai pas, 5ème en 33mn25s. Un petit 30s de mieux que l’an dernier quand même mais l’objectif c’était de m’accrocher avec les cadors à 20 à l’heure un peu plus longtemps que ça et j’ai donc échoué !

Dimanche à Autun, sous le soleil cette fois, à peine 100 triathlètes au départ du M, surprenant ce si petit nombre alors que l’épreuve est magnifique ! Faible nombre mais belle densité tout de même avec Anthony Pannier au départ et quelques très bons cyclistes (Nicolas Bazin, troisième du championnat de France de cyclo-cross elite en janvier et Fabrice Bost bien connu dans la région). Mis à part la blague du plongeon je fais une natation honnête pour sortir 3ème de l’eau mais comme à Cepoy à 3mn30s d’Anthony. En vélo, le parcours moitié plat moitié "grimpettes" laisse à tout le monde une chance de s’exprimer (grimpeurs comme rouleurs) mais à ce petit jeu il me manque des watts, sans doute ceux laissés dans les rues de Nevers vendredi soir… je passe bien les deux bosses (14mn30 à 276 watts pour la première et 14mn10 à 285 watts pour la seconde) mais entre les deux je ne suis pas dans le rythme sur les parties roulantes. Ca me fait une puissance moyenne bien inférieure à celle de Cepoy, temps quasi équivalent à celui d’Anthony qui conserve donc son avance mais surtout je vois rentrer Nicolas Bazin sur moi à 4km de la fin du parcours vélo et derrière Fabrice Bost a moins bien nagé mais a roulé encore plus vite ! Heureusement la course à pieds (seulement 8,3km au GPS) va me permettre de me recaler à la seconde place, Anthony est trop loin devant exactement comme à Cepoy et moi je suis en relative sécurité derrière même avec des mollets bien fâchés de l’enchaînement du week-end !

Cette semaine, le but est de faire du jus et une dernière sortie longue avant de participer enfin à un distance L cette année, ça sera à Obernai dimanche, impatient d’y être… mes mollets beaucoup moins ;-) !